Le désencombrement ou comment vivre mieux avec moins

Pendant le confinement, vous avez été nombreux à faire le tri, vider, ranger, réorganiser votre lieu de vie… Alors vous voulez sûrement en savoir plus sur l’art du minimalisme ? Trouver les bonnes méthodes pour se débarrasser du superflu ? Connaître les initiatives locales ? Aujourd’hui, le FL0D vous livre des solutions de valorisation et plus encore...



Qu'est-ce que le désencombrement ?


Le désencombrement, c’est apprendre à se débarrasser de l’inutile, ce que l’on n’utilise plus, ce qui ne nous convient plus ou encore ce que l’on n’aurait jamais dû acheter ou recevoir (achats impulsifs, cadeaux non désirés). Il n’y a pas de règles au désencombrement, chacun fera son cheminement en fonction de son mode de vie, de ses volontés de changement. C’est une direction à prendre… C’est réapprendre à vivre, dans un milieu plus respectueux de notre environnement naturel, social et psychologique. C’est favoriser les expériences au matériel. C’est adopter un mode de vie minimaliste, en faisant le choix de moins consommer. C’est également de remettre en circulation des objets en évitant leur reproduction. Désencombrer, c’est aussi la satisfaction de donner.


Les solutions pour vivre mieux avec moins


Pour vous aider dans votre désencombrement, voici quelques méthodes pour réduire la quantité tout en conservant la qualité (de vos objets) : la méthode KonMari ou les questions de Béa Johnson sont deux méthodes qui préconisent tout d’abord de réserver un temps précis au tri et le faire pièce par pièce en vidant tous les placards et tiroirs sur le sol et en passant chaque objet en revu.


- La méthode KonMari, se base sur le ressenti que l’objet nous procure: l’objet m’apporte t-il de la joie? Oui : je le garde. Non : je le mets de côté.


- Les questions de Béa Johnson sont plus pragmatiques : Cela fonctionne-t-il encore ? Est-ce que je l’utilise ou le mets régulièrement ? En ai-je plusieurs ? Cela met-il la santé de ma famille en danger ? Est-ce que je le garde par culpabilité ? (C’est tatie qui me l’a offert !) Est-ce que je le garde parce que la société me dit que j’en ai besoin ou parce que "tout le monde en a un" ? Mérite-t-il que je consacre du temps à le nettoyer ? Pourrais-je utiliser cet espace pour autre chose ? Est-ce réutilisable ?


- Ces deux méthodes peuvent être complétées avec celle de la boîte. En effet, lorsque vous hésitez à garder ou non un objet, mettez le dans une boîte fermée hors de votre vue pendant 3 mois. Si au cours de ces 3 mois vous avez eu l’utilité de cet objet, gardez le, sinon séparez vous en.


- D’autres techniques plus spécifiques à la garde robe existent comme le projet 333 qui consiste à se constituer une garde robe de 33 articles (chaussures, bijoux et accessoires inclus, et bijoux portés tous les jours type alliance, sous-vêtements, vêtements de sport et de nuit exclus) pour une durée de 3 mois. L’idée est de sélectionner ces 33 articles et d’enfermer tous les autres dans une boîte hors de vue pendant 3 mois. On a ainsi l’impression de renouveler sa garde robe tous les trimestres sans nouvel achat.

- La méthode de la valise peut également vous aider à vous séparer de vos vêtements et accessoires superflus. Imaginez-vous dans un contexte de départ en vacances et sélectionnez les articles que vous souhaitez emporter. Les articles qui ne vous font pas du tout envie peuvent être éliminés de vos placards.



Que faire de nos objets superflus ?

Le tri de vos objets étant terminé, la question demeure : qu’en faire? Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • les donner

  • les troquer

  • les vendre

  • les réutiliser

  • et si vraiment les solutions ci-dessus ne sont pas possible : les recycler

Les moyens de valoriser vos vêtements ou objets devenus inutiles, peuvent parfois paraître évidents : bibliothèques, médiathèques, brocantes et vide-greniers, associations caritatives (Emmaüs, Secours Populaire, Croix Rouge…), SEL (Système d’Echange Local ; et autres réseaux d’échange), pensez aussi à votre entourage, aux sites de vente aux enchères internet, ou encore aux applications de dons comme Geev.

Cependant parfois, la question peut sembler épineuse dans le cas d’électroménager non fonctionnel ou de vêtements immettables par exemple...


Les initiatives locales…


Avant de vous précipiter vers votre poubelle ou de charger la voiture pour la déchetterie, nous vous invitons à découvrir les associations suivantes (présentes à Lyon) pour terminer en beauté votre désencombrement : le Relais Emmaüs, le Foyer Notre-Dame des sans-abri et la Fondation Armée du Salut. Les textiles y trouvent une seconde vie. Une partie est recyclée en isolant thermique et l’autre partie est revendue dans les friperies solidaires, comme Fripes and cheap, 11 montée des Carmélites, Lyon 1er.

Vous êtes à la recherche d’une recyclerie ? Vous pouvez vous rendre à Solidarité Afrique (13 bis rue Girié, Lyon 3e).

Envie Rhône vous permettra de donner votre électroménager cassé pour qu’il soit réparé et revendu.

Mineka récupère les déchets de chantier pour les revendre.


Retrouvez encore plus de lieux utiles sur notre carte du désencombrement :


Quelques sites utiles...


Pour les livres : https://www.recyclivre.com

Pour les vêtements : http://www.lafibredutri.fr/ - http://lerelais.org

Pour les jouets : https://rejoue.asso.fr - https://www.lepetitmarche.co

Pour en savoir plus sur le désencombrement : https://colibris-universite.org/mooc-zerodechet/?I1Bienvenue

http://www.trocvestiaire.com


Si vous souhaitez échanger votre bien contre un autre, où troquer vos affaires ?

http://echange.consoglobe.com

https://www.france-troc.com

http://www.myrecyclestuff.com


Vêtements :

https://www.pretachanger.fr


→ Plus d’alternatives sur le site https://riendeneuf.org/



Pour aller plus loin, des ouvrages peuvent vous aider dans votre quête du minimalisme, du retour à l'essentiel, du désencombrement...

  • L’art de la simplicité et L’art de l’essentiel, Dominique Loreau

  • Minimalisme moderne, le Grand Désencombrement, Lucile Bourdet

  • Le Bonheur est dans le peu, Francine Jay

  • La Magie du rangement, Marie Kondo

Tags: désencombrement, minimalisme, zéro déchet, zerowaste, troc, don

Rédaction : Élise Segay et Lolita Boucher

Aidez-nous à financer gratuitement le Festival Lyon 0 Déchet en utilisant le moteur de recherche solidaire Lilo. Pour en savoir plus.

© 2019 FL0D. Tous droits réservés Festival Lyon 0 Déchet (FL0D).

Charte graphique : Christine Alcouffe         

Développement web : Rémi François

  • Icon News
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle